Que vous soyez actif ou non, trop de temps sédentaire pourrait augmenter votre risque de maladies cardiovasculaires

Bon texte du Dr Benoit Arsenault de l’Université Laval. Celui-ci traite d’une question de plus en plus importante pour les kinésiologues : en terme d’effet sur la mortalité et la morbidité ; est-ce que la condition physique est indépendante de la dépense énergétique quotidienne ?

Il semblerait que oui.

Depuis une vingtaine d’années, des dizaines d’études épidémiologiques ont démontré que les personnes actives qui font de l’exercice sur une base régulière ont un risque de maladies cardiovasculaires significativement diminué, qu’ils aient déjà des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires ou non.

Cliquez ici pour la suite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s