De la douleur au marathon

marie-pascale-linkedinDu site de Marie-Pascale Bourgouin, Kinésiologue, IRDC (cliquez ici).

 

Une autre personne qui ne s’est pas résignée à vivre avec sa douleur, mais qui a décidé de la vaincre en bougeant, Mme Nancy Beauchamp :

« Le sport a sauvé ma vie et j’exagère à peine. Après 2 ans à avoir mal partout, de l’inflammation dans tout mon corps et à passer des tonnes d’examen le diagnostic est tombé: je souffrais de fibromyalgie.

Ça faisait 2 ans que je n’étais plus capable de travailler, que je ne marchais pas plus de 10 minutes sans être fatiguée, 30 secondes assise et j’avais mal ,le dos me brûlait et ça faisait la même chose debout. Je prenais des pilules pour la douleur et l’inflammation et je restais couchée une bonne partie de la journée.

Quand j’ai su que je souffrais de fibromyalgie j’ai lu des témoignages là-dessus et ce qui revenait le plus c’est que le monde allait beaucoup mieux en faisant de l’exercice.

Alors, je n’ai pas vraiment réfléchie et moi qui n’avais jamais été sportive et bien j’ai décidé à 35 ans qu’il n’était pas question que la fibromyalgie est le dessus sur moi . J’ai souffert les premiers mois, mais ça a valu la peine.

Aujourd’hui, je suis une marathonienne ce que je ne serais jamais devenu si j’avais décidé de laisser la maladie gagnée. J’avais le choix entre passer le reste de mes jours à souffrir ou faire du sport.»

Félicitations madame Beauchamp !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s