L’été et la motivation à l’entraînement.

Article de Julie Desgagné, directement du Lac Saint-Jean !

« La nuance entre ne plus s’entrainer et faire d’autres activités physiques est important à gérer avec discernement afin de ne pas se laisser aller dans la sédentarité. D’autant plus que l’été beaucoup de gens auront tendance à manger moins équilibré et à avoir une plus grande consommation de boissons sucrées et alcoolisées. »

Cliquez ici pour la suite.


 

Le junk Fitness, un autre point de vue

Un article de mon collègue kinésiologue le Dr Maxime Saint-Onge sur les centres de conditionnement physique sans supervision :

« Pas de supervision, et puis après ?

Sans la présence d’entraîneurs sur les plateaux d’entraînement, les risques de blessures sont assurément plus importants. Je suis dans le domaine du conditionnement physique et de l’entraînement depuis le milieu des années 90. À l’époque, l’entraînement personnalisé n’existait pratiquement pas et les programmes d’entraînement étaient gratuits. » …

Cliquez ici pour la suite

Autres articles relatifs :

50 ans et plus : faire de la musculation augmente l’espérance de vie

Autre article tiré du site Nature-Humaine géré par le Dr Guy Thibault. Celui-ci traite de l’importance de maintenir un niveau de force et de masse musculaire et fur et à mesure que l’on avance en âge (prévention de la sarcopénie et de la dynapénie) :

« On sait que la pratique régulière d’activités physiques réduit le risque de décès prématuré. Or, c’est surtout le niveau de pratique d’activités aérobies qui a été apprécié dans les recherches. Dans Is strength training associated with mortality benefits ? A 15 year cohort study of US older adults (2016), on a vérifié si le fait de suivre les lignes directrices en matière de musculation avait un effet sur la mortalité des personnes âgées aux États-Unis …»

Cliquez ici pour la suite.


Qu’est-ce qui limite le «cardio» ?

Excellent article du Dr Guy Thibault:

Qu’est-ce qui limite le VO2max ? Les poumons, le cœur, les muscles ou autre chose ? Penchons-nous sur les principales hypothèses.

Cliquez pour la suite.

Deux articles, un vidéo-clip et un résumé de présentation pour vous :

Pour ceux et celles qui veulent visionner le «PowerPoint» de la session de 23 février 2016 sur l’entraînement cardiovasculaire :

L’exercice n’est pas un médicament

L’exercice N’EST PAS UN MÉDICAMENT. On donne des médicaments à des gens qui sont malades.

Voir l’article de LaPresse : cliquez ici

Il est temps qu’on réalise que l’activité physique est beaucoup plus qu’une pilule.C’est un mode de vie, une hygiène, et oui, quelquefois on peut l’utiliser l’exercice comme thérapie.

Les médecins « du sport » sont des médecins qui SOIGNENT des personnes blessées dans le cadre d’une activité sportive. Ils n’ont pas la formation pour construire un programme d’exercices. Point.
A chacun son métier !

Hommage au douche bag bronzé de mon gym !

Le monde du fitness a maintenant son Pierre Foglia : Marie-Pascale Bourgouin.

 

Son dernier papier :

En rentrant au gym le matin, j’aperçois beaucoup de choses…
Y a la fille «améliorée» (avec un peu de botox et beaucoup de maquillage). Je ne saurais dire son âge, elle est sur son elliptique et ça me déconcentre car son postérieur se déhanche de façon très impressionnante, sous mes yeux, elle ne semble jamais suer!
 .
Y a le mec avec sa corde à danser qui fait des allers-retours dans un espace commun et restreint; il pourrait fouetter quelqu’un, mais n’en a pas grand chose à faire par ce que dans ses oreilles, la «toune» « Eye of the Tiger » joue à tue-tête.
 .
Y a la fille «au top de sa forme» qui a cumulé au moins 200 000 répétitions d’abduction des hanches, qui porte des poids aux chevilles et ajoute des flexions des coudes PENDANT qu’elle est sur le simulateur d’escaliers depuis bientôt 1 heure et demie …

.

La suite : cliquez ici