Éducation physique et course à pied

opinion grisBeaucoup de programmes d’éducation physique débutent l’année avec la course à pied comme activité.

L’enseignement des principes de la course à pied ramène un des problèmes fondamentaux en éducation physique ; est-ce que l’on note la performance ou l’effort ?

L’effort, parce-que c’est celui-ci qui est formateur.

Par contre, il n’est pas toujours facile d’évaluer l’effort. Les spécialistes en éducation physique de l’école secondaire de Naperville aux USA ont revampé le programme pour l’orienter moins sur le sport et plus sur la condition physique. Ils en ont profité pour repenser l’évaluation dans un contexte où la technologie permet maintenant d’avoir accès à des données autrefois impossibles à obtenir.

Ils utilisent les cardiofréquencemètres, ces appareils qui mesurent la fréquence cardiaque directement durant un effort. On détermine la fréquence cardiaque maximale et les éducatrices physiques notent les étudiants selon l’effort relatif (le pourcentage de la fréquence cardiaque).

De cette façon, même si l’étudiant n’est pas très doué, si celui-ci déploie un effort valable il sait (et ceci est encore plus important que la note finale) qu’il travaille autant qu’un autre plus physiologiquement «équipé» pour la course à pied.


Dieu juge l’athlète, et non la performance

Dr Georges Sheehan


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s