HIT ou entraînement par intervalles ?

Depuis quelque temps on parle beaucoup du HIT (High Intensity Training) dans le monde du conditionnement physique. En fait, le HIT est un nouveau «branding» pour un mode d’entraînement cardiorespiratoire qui a toujours existé : l’entraînement par intervalles !

Le principe est d’alterner des périodes d’efforts intenses à des intervalles de repos relatif. Aux cours d’expériences effectuées au début des années 60 le professeur Per-Olof Åstrand, le père de la physiologie de l’exercice, avait prouvé qu’il était possible d’administrer une quantité totale d’efforts intenses plus grande lors d’un entraînement par intervalles que lors d’un entraînement à intensité continue.

Cette découverte était fondamentale car de tous les paramètres de charge (mode, fréquence, durée, intensité) c’est l’intensité qui a le plus d’effet significatif sur la capacité aérobie maximum (le VO² max), le plus important des trois composantes de l’état de la filière énergétique aérobie (les deux autres étant l’endurance aérobie et l’efficience mécanique).

experience Astrand


  • Tout sur l’entraînement cardiovasculaire lors de notre conférence à l’Université Actiforme du mardi 23 février à Saint-Jean-sur-Richelieu : cliquez ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s