Deux fois plus de détresse psychologique chez les personnes souffrant de douleur chronique

Mon collègue et ami le Dr Sylvain Gervais était mon invité de ce matin à l’Université du Québec à Montréal pour un séminaire sur la psychologie de la douleur. En effet, celui-ci a démontré à l’aide de statistiques épidémiologiques que la détresse psychologique est deux fois plus prévalente chez les gens qui souffrent de douleur persistante que dans la population générale (voir graphique).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s