Est-ce les périodes de canicule augmentent la douleur ?

Cette semaine je vous explique les mécanismes qui font en sorte que les périodes de grandes chaleurs rendent la vie si difficile aux douloureux chroniques, et le point sur … mes cheveux et ma barbe !

 


Pour rester informé sur nos prochaines parutions, inscrivez-vous à l’école de la douleur :


Autres textes relatifs

2 réflexions sur “Est-ce les périodes de canicule augmentent la douleur ?

  1. Bonjour Monsieur Campbell,

    Votre barbe est magnifique. Croyez-vous que vos ancêtres écossais avaient eux aussi de magnifiques barbes… Mon mari lui aussi refuse de couper sa barbe toute blanche. Et félicitations pour votre percée en Europe.

    Je lis toujours avec beaucoup d’intérêt tout vos articles et je dois vous dire que j’ai beaucoup manqué nos rencontres. La douleur chronique est toujours présente. En janvier j’ai dû être hospitalisée pour trois semaines et j’ai perdu toutes mes forces musculaires. J’ai dû littéralement réapprendre à marcher et maintenant c’est à mon mari de l’être et il est très inquiet de revenir à la maison ayant perdu une partie de ses forces.

    Tout ce que j’ai appris et tout ce que j’apprend en lisant vos chroniques m’est très précieux. Meilleures salutations, Denyse L.C.

    Provenance : Courrier pour Windows 10

    ________________________________

    J'aime

    1. Bonjour Denyse : quel joie de vous lire ce matin !

      – Je n’avais pas pensé à mes ancêtres écossais qui, c’est sûr, portaient la barbe ;))
      – Je suis peinée pour votre mésaventure, et aussi pour votre mari.

      C’est toujours motivant pour moi de recevoir du « feedback » pcq même si l’internet est extraordinaire pour rejoindre les gens, c’est une communication unilatérale et ce mode est difficile pour moi ; je suis fondamentalement un prof et j’ai besoin de « voir » et d’entendre les gens. Mais bon, il faut s’adapter au NOUVEAU monde, qui va le devenir encore plus dans les prochains mois et années assurément. Mon mentor en début de carrière ( M. Ross Lemke ) m’a toujours répété de toujours me « coller » sur les jeunes et c’est ce que je fais à l’université. Ça me permet de rester dans « la game ».

      Je quitte de plus en plus la pratique clinique (même si je vais toujours en faire un peu pour ne jamais perdre le lien avec l’intervention et pour rester dans la « réalité clinique » ), et je me tourne de plus en plus vers le transfert de connaissances ; à l’université et de plus en plus en me servant de l’internet qui nous donne un accès au monde entier. L’accès à l’Europe ne sera donc pas vraiment au niveau de l’intervention clinique, mais plus à ce transfert des connaissances. Le domaine de l’exercice et la douleur est malheureusement sous-développé, ce qui est malheureux pour les gens qui souffrent, mais c’est aussi une opportunité pour moi et mon équipe. La France, la Belgique et l’Afrique du Nord seront des « cibles » pour nous au cours des prochains mois/années. C’est un tournant important après 27 ans d’intervention ; le moment est venu de partager ce que nous avons développé. Je suis en train d’organiser le technologie nécessaire pour le faire, car celle-ci est maintenant disponible et à cause de la pandémie les gens de tout âge ont été « obligés » d’apprendre à l’utiliser. Vraiment un nouveau monde comme je vous le disais !

      – Si jamais je peux vous aider ; n’hésitez pas à me laisser un coup de fil.

      – Merci encore pour votre missive 😉

      Bien à vous,

      Yvan

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s