Le junk Fitness, un autre point de vue

Un article de mon collègue kinésiologue le Dr Maxime Saint-Onge sur les centres de conditionnement physique sans supervision :

« Pas de supervision, et puis après ?

Sans la présence d’entraîneurs sur les plateaux d’entraînement, les risques de blessures sont assurément plus importants. Je suis dans le domaine du conditionnement physique et de l’entraînement depuis le milieu des années 90. À l’époque, l’entraînement personnalisé n’existait pratiquement pas et les programmes d’entraînement étaient gratuits. » …

Cliquez ici pour la suite

Autres articles relatifs :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s